Accueil > Patrimoine > Rénovation thermique d’envergure pour les 31 logements collectifs des 2 et 4 rue du Cimetière à Montigny-lès-Metz

Rénovation thermique d’envergure pour les 31 logements collectifs des 2 et 4 rue du Cimetière à Montigny-lès-Metz

Acquis en 1970 par l’Office Public d’HLM de la ville de Montigny-Lès-Metz, ce terrain de 38 ares a permis la construction , en 1972 d’un immeuble de 31 logements sociaux de type PLR. Essentiellement constitué de T3 et T4, ce programme d’habitation familiale a déjà bénéficié de deux sessions de réhabilitation : l’une en 1994 avec le remplacement de bon nombre de menuiseries extérieures et la suivante en 2004 avec une rénovation générale des logements et mise en peinture des façades et parties communes.

Des travaux courants de maintenance et d’entretien ont régulièrement participé à la qualité de vie de l’immeuble. Grâce à un conventionnement acté en 1989 avec l’Etat Français, des droits à l’APL ont pu être ouverts pour les locataires éligibles.

2022 : l’année d’une nouvelle rénovation thermique de l’immeuble.

Dans le cadre de la politique de rénovation de son patrimoine, l’OPH Metz Métropole a débuté en 2019 les études d’un important programme de réhabilitation de cet ensemble orienté sur l’amélioration énergétique de l’immeuble et des logements, et l’augmentation du confort des occupants, pour atteindre le niveau Bâtiment Basse Consommation.

Au niveau temporalité, les études ont été finalisées en Juin 2021, quand le mois d’Octobre 2021 marquait la fin des appels d’offres. La phase de préparation des travaux a débuté en Janvier 2022 (la durée prévisionnelle des travaux est de 8 mois).

Programme de la rénovation : une visée énergétique, mais pas seulement.

Un volet amélioration énergétique :
  • Remplacement de l’étanchéité et isolation de la toiture terrasse ;
  • Isolation thermique des murs des façades par l’extérieur et ravalement ;
  • Changement des menuiseries extérieures avec volets roulants ;
  • Isolation de la dalle basse ;
  • Amélioration de la ventilation avec motorisation ;
  • Pose de robinets thermostatiques des radiateurs des logements ;
  • Amélioration de la régulation du chauffage ;
  • Remplacement et isolation des colonnes montantes de distribution d’eau froide et d’eau chaude ;
  • Pose de luminaires à LED dans les communs avec commande par détection des personnes.

 

Un volet mise en sécurité des locaux :
  • Mise en conformité du désenfumage des cages d’escaliers ;
  • Mise en sécurité électrique ;
  • Mise en place d’un éclairage de secours dans les parties communes ;
  • Mise en place d’un système d’interphonie avec écran vidéo en logement ;
  • Mise en place de contrôle d’accès par lecteur de badges magnétiques sur les portes d’entrées d’immeuble et des locaux communs ;
  • Installation d’un garde-corps en toiture pour les travaux d’entretien ;

 

(ci dessus une comparaison Avant Travaux (gauche) / Après Travaux (droite)

Le bouquet de travaux permettant l’amélioration de la performance énergétique après travaux a été établi après la réalisation d’un audit énergétique et de calculs. Cela permettra de passer d’une DPE classé en E avant travaux à un DPE classé en C après travaux. Le gain est estimé à 60% de la consommation actuelle de chauffage et de ventilation.

Une réhabilitation potentiellement contraignante … mais concertée.

Une concertation locative préalablement mise en place avec nos locataires s’est appuyée sur trois étapes :

  • Un « protocole d’accord collectif local » portant sur un programme de travaux pour une réhabilitation thermique globale soumise à une augmentation du prix du loyer a été signé le 10 juillet 2020 par les responsables locaux des associations représentatives des locataires ;
  • Ledit protocole signé, une note de présentation de l’opération et un coupon-réponse ont été transmis le 29 avril 2021 à nos locataires dans le but de recueillir leur acceptation ;
  • Un courrier nominatif en date du 24 février 2022, marquant la fin de la concertation locative, a été adressé à chaque locataire : ce courrier s’ est accompagné d’une note de synthèse de l’opération précisant les travaux retenus et leur planification, les coordonnées des entreprises intervenantes, les contraintes techniques engendrées, la hausse des loyers.

Une majorité de réponses favorables a permis de valider la réalisation du programme des travaux ainsi que l’augmentation de prix du loyer.

Certaines interventions et ouvrages nécessitent une organisation d’ensemble ou en plusieurs
séquences, avec la présence simultanée de plusieurs locataires sur plusieurs jours (travaux de
remplacement des alimentations verticales d’eau froide et d’eau chaude passant en cuisine des
logements). Ces travaux pourront donc occasionner des coupures d’eau sur plusieurs heures de la journée. De même, les travaux d’isolation des façades, et en particulier la fixation des panneaux d’isolant à l’aide de vis et de chevilles, produiront des émissions sonores répétées.

Nous remercions donc vivement nos locataires pour leur disponibilité, leur collaboration et leur compréhension au regard des travaux conséquents nécessaires à la remise à niveau des logements et de l’immeuble selon les réglementations en vigueur.

Une réhabilitation soutenue financièrement.

Ce programme des travaux représente un investissement de près de 1 million d’euros, engagé par le Conseil  d’Administration de l’Office lors de sa séance du 21 mai 2019, soit environ 32 600 € par logement.

Il nécessite le soutien et le recours à des aides financières et des prêts des différents partenaires suivants :

EUROMETROPOLE METZ HABITAT

Nos dernières actualités